Victoire du Paysage

Les Jardins de la Ligne, Toulouse Montaudran Aerospace

Au sein de la ZAC Toulouse Aerospace, les « Jardins de la Ligne » sont un espace public de 2,5 hectares situé le long de l’ancienne piste d’aéroport de Montaudran que les aviateurs St-Exupéry, Mermoz et Daurat ont utilisée dans les années 1930 pour distribuer le courrier par avion entre l’Europe et l’Amérique du Sud. Cette ligne dite de l’Aéropostale marque ainsi le début de l’aventure aérienne à Toulouse.

Premier grand parc réalisé de la ZAC dont la SEURA en groupement avec OLM paysagistes et Arcadis ont la maîtrise d’œuvre urbaine et paysagère, il a dès sa réalisation permis aux premiers habitants du quartier de profiter d’un véritable espace de rencontre avec une aire de jeux, mais aussi d’un ilot de fraicheur à proximité du grand espace minéral de la Piste. Inscrite au patrimoine des Monuments Historiques en tant que « monument horizontal », cette ancienne piste d’aérodrome est l’espace public majeur et fédérateur qui marque l’identité de ce quartier en construction. Le parc fait face à la grande Halle qui accueille les Machines de François Delarozière, qui confèrent au quartier une identité culturelle et touristique inédite avec les déambulations régulières du minotaure et de l’araignée sur la piste.

Livrés en 2017, ces jardins expriment l’idée des paysages traversés par les aviateurs, grâce à la mise en œuvre d’une topographie particulière et à l’utilisation de plantes adaptées aux milieux xérophiles et hydrophiles. En effet, ces jardins jouent un rôle écologique important car ils stockent toutes les eaux pluviales (3500 m3) pour une occurrence cinquantennale d’un bassin versant de 6,7 hectares. L’eau rejetée dans ces jardins s’infiltre progressivement sur des durées variables d’une journée à une semaine. Ici, les paysages des pays traversés par la Ligne d’Aéropostale sont donnés à voir depuis la Piste d’Aéropostale conservée, ou depuis les passerelles piétonnes qui le traversent. Le visiteur passe du Chili au Brésil, du Maroc à l’Espagne grâce aux plantations et aux substrats spécifiquement mis en place.

Nous avons ainsi eu l’opportunité rare de travailler à la mise en scène d’un jardin clos qui a été rendue possible par la nécessité d’utiliser les jardins comme bassins d’orage pour la ZAC. Ce paysage inondable offre des variations d’hauteur d’eau en fonction des saisons et abrite une faune variée.

Depuis 2 ans, les jardins sont entretenus par la ville de Toulouse et à la suite des 3 entreprises qui l’ont réalisé.

Autour de ces jardins, une programmation ludique et sportive (grande aire de jeux pour enfants, prairie de jeux libre, et ancien tarmac) permet à chacun de courir, glisser, jouer dans un espace ouvert uniquement aux cycles et piétons.

Chiffre clés
Coût travaux : 4,9 M € HT // Surface : 25 000m²

Article paru le 5/1/2023